conference_reunion_leboncoin

20 avril 2020

Comment aborder l'après dans le secteur de la publicité ? Le point de vue du SRI

Cet article est le premier d’une série de trois entretiens que leboncoin Publicité a réalisés avec trois professionnels du secteur de la publicité pour aborder la fin du confinement. Trois points de vue recueillis par la régie, trois voix pour s’exprimer, discuter, faire un état des lieux, envisager la suite, débattre de cette suite, et qui sait, trouver des solutions. Ici, la parole est à Hélène Chartier, directrice générale du SRI, Syndicat des régies internet.

logo sri sur leboncoin

Le point de vue du SRI : une reprise progressive

Quel est votre état des lieux sur la situation après un mois de confinement ? Qu’est-ce qui vous a marquée ?

“Je suis admirative de la grande agilité dont tous les membres du SRI ont fait preuve”

En parlant d’organisation, comment ça s’est passé de votre côté au SRI ?

A l’image des membres, nous avons passé les deux premières semaines en tension puis nous avons trouvé notre rythme. On a repris quelques habitudes, dont certains groupes de travail et la publication de nos chiffres (qui prévoient un impact de -20 à 30% sur le marché du Display sur 2020 ndlr). Nous nous penchons maintenant sur la reprise et sur toutes les actions que nous pourrons mettre en place pour accompagner la relance. C’est un moment important pour notre syndicat car c’est dans des temps de crise comme ceux que nous vivons que notre collectif prend tout son sens.

De façon générale, je trouve que les Françaises et les Français sont, malgré tout, assez discipliné-e-s. Mais surtout, ils sont solidaires : les dons, les applaudissements à 20h… je trouve ça bouleversant. Je pense aussi beaucoup aux personnes isolées pour qui tout cela doit être dur.

“L’équation est assez compliquée […] La créativité est en cela une très belle réponse”

De nombreuses marques ont accompagné cet élan solidaire, tout comme les médias ou services en ligne. Ils ont agi concrètement, au-delà des discours RSE, en adaptant leurs productions, leurs services, en faisant des dons, etc. Mais on voit bien que l’équation est assez compliquée : comment rester utile, même visible, auprès de ses publics pour maintenir son activité tout en évitant d’être taxées d’opportunistes ? La créativité est en cela une très belle réponse. Les initiatives d’Intermarché et de Free le prouvent, même si toutes les marques ne peuvent pas forcément se le permettre.

Je pense que la reprise va être très progressive. Nos estimations sur le mois d’avril et sur l’année montrent qu’il y a un coup d’arrêt de toute une partie de l’activité. On est d’ores et déjà dans ce moment charnière où les marques sont en train de choisir entre la maîtrise de leur budget et leur besoin de communiquer pour se mettre en avant et inciter à la reprise, sans pour autant repartir tête baissée.

“La reprise va être très progressive […] le digital peut être un bon levier”

Le digital peut être un bon levier de leads et de déclenchement d’achats. Il va falloir trouver un bon mix entre cela, les enjeux de branding, de positionnement, sans oublier le contexte géographique où tout le monde est touché.

Nous avons toujours nos groupes de travail qui sont en place, nous allons réaliser une note sur la brand safety, dans la lignée de nos “Pense pas bête” avec un discours assez pédagogique. L’objectif est de proposer, sur la base peut-être du cas d’école Covid-19, un guide de bonnes pratiques pour éviter les absurdités que l’on peut voir actuellement.

On prépare également avec l’IAB France un grand quizz online sur le programmatique, toujours avec un fond de pédagogie mais axé très opérationnel.

Enfin, à plus long terme, nous allons travailler à l’évolution du label Digital Ad Trust, mais on vous en dira certainement plus d’ici la fin de l’année ou en 2021.

Sur un temps plus court, nous comptons mettre en place une étude avec Happydemics, dont nous dévoilerons bientôt les contours et pour lequel leboncoin Publicité a toute sa place !

On fait beaucoup de choses ensemble, ce matin encore, nous discutions avec vous de la manière dont nous pourrions tous être apporteurs de solutions pour les agences media pendant la crise et après, comment nous pourrions fluidifier nos relations. Je peux dire que nous travaillons vraiment bien ensemble.

Partir à la campagne…

Recevoir notre newsletter

Ce contenu vous a plu ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour en découvrir d'autres et rester informé-e de nos dernières actualités.

En cliquant sur s’inscrire, vous acceptez en tant que professionnel que les données de ce formulaire soient traitées par SCM Local et LBC France afin de vous adresser des offres publicitaires. Nous traitons également ces données dans le cadre de notre intérêt légitime à vous envoyer des informations sur les activités des sociétés SCM Local et LBC France, et à poursuivre des fins statistiques.